30ème Tournoi international de Bordeaux U13 : le GRAAL est champion !

Cela faisait belles lurettes que l’aréna bordelaise n’avait réuni autant d’équipes issues d’horizons si lointains. Les années représentées sur le glace sont issues d’une culture 2004, 2005, 2006 surclassés et 2003 pour les filles qui pour le coup sont sous classées. L’assemblage de tous ces joueurs et de leurs accompagnateurs ont permis la réalisation d’un tournoi d’excellence et la naissance d’un bon cru 2016.

Le commencement car tout à un début, s’est fait vendredi avant la victoire de l’équipe Magnus face à Grenoble. Après trois rencontres en U13, chaque équipe inscrite eut l’occasion de présenter un de ses joueurs pour se confronter à l’épreuve du tir au but (voir photo de l’article). Première pause de la Magnus oblige ! La promotion pour les Pee Wee est du coup lancée officiellement pendant que la gardienne du GRAAL prépare sa cage. Le regard de tous ses boys dans le couloir et ceux de la gardienne du temple canadien témoignent d’un moment hors du commun pour ses futurs champions. Qui a dit que le temps des gladiateurs était une histoire ancienne. « Audaces fortuna juvat », devant la foule il va falloir oser et profiter de chaque instant « Carpe diem ». Comme quoi la tension se traduit en toutes les langues de la plus ancienne à la plus éloignée. Le moment est unique, il est solennel et si près des grands… Il en faut des épaules pour être là. Le public est en masse, la patinoire est pleine. Et c’est un par un que chaque candidat se lancera pour s’affronter à la cage qui pour le coup portera les couleurs canadiennes. Le jeu canadien est un mur pour certains et une marée pour d’autres. Pour franchir le Rubicon, 9 boys représentant chaque équipe, le demi cercle est ouvert, Vittoria pour l’Espagne, Caen, Brest, Anglet, Toulouse, Boulogne-Billancourt, Rouen, Angers et au centre Paul MONTEAN pour défendre les couleurs bordelaises. La gardienne bien protégée par une piste trempée à déjouer tous les assauts, finalise son œuvre de protection. Sa cage du coup est un temple sacré. Point de rondelle au fond. Ainsi va le sort, la glace est et sera l’amie du Canada ! La technique individuelle de chaque buteur n’y pourra rien. Les éléments sont impitoyables. Une belle entrée en matière collective et individuelle ce vendredi soir pour entamer le 30ème tournoi international de Bordeaux.

tournoi_u13_bordeaux-7Le Samedi fut tout autre puisque la patinoire retrouva sa matière scolaire pour accueillir dès les aurores la compétition. Nous eûmes du beau jeu, des émotions dans les tribunes et du beau spectacle. Les jeunes défendant leurs couleurs avec panaches. Point d’incidents notables dans l’organisationnel. Ce n’est pas tous les jours que la patinoire contient un concentré multinational de 200 petits champions. Nous retrouvons le caractère de chaque région et de chaque pays dans le jeu des boys and girls. Les espagnols et Anglet ne lâchent rien. Ils jouent chaque seconde de la partie c’est un signe. Le Graal pose son jeu, la technique individuelle au profit d’un collectif exceptionnel. Le spectacle bien au rendez-vous. Les garçons fusionnent avec leurs emblèmes. Les drakkars envahissent de nouveaux territoires, Caen est conquérant. Les Albatros jouent juste faisant sortir du lot la ville de Brest. Un sacré coup de bec pour les Boxers qui seront sortis des play-offs en prolongation. C’est la loi du plus fort. L’albatros a dompté le boxer. Il y a bien des taureaux domptés par des aigles. Les ducs d’Angers gardent leu jeu. Les ducs sont nobles par nature et trouve une place sur le podium bordelais. Les tigres de Boulogne Billancourt performent et échouent eux aussi dans les play-offs. Le carré final s’est joué à pas grand-chose. Les Belougas de Toulouse se consolent en terminant sur une victoire. Le groupe était serré. Les dragons de Rouen obtiennent leur finale et tenteront d’atteindre pour le coup, le Graal. L’animal est impressionnant, imaginaire dans la littérature et bien réel dans son jeu construit d’équipe. Pourtant le Graal tiendra sa réputation d’objectif inatteignable. Le sacré est ainsi. Le Canada et son collège de Clarétain domine Mériadeck.

tournoi_u13_bordeaux-4Dimanche 15 heures, le timing est respecté. Tous nos partenaires et la ville de Bordeaux sont représentés pour la remise des prix. Le champagne sans alcool coule sur le champion. La patinoire a un sacré accent canadien. La gloire est éternelle mais le moment bien éphémère. L’heure est maintenant au retour. Toute bonne chose a une fin. C’est ce qui nous permet de vivre les choses à fond ! L’émotion est le ciment de la mémoire et les Bordelais ont du coup fait le plein d’un tas de souvenirs sportifs et de fabuleuses rencontres humaines !

Merci à tous les participants, les bénévoles, les membres du bureau du BGHG, de la Magnus, les porteurs de sacs de hockey, les Vendangeurs, les arbitres, le doc toutes les personnes jusqu’ à la main innocente d’Ulysse pour le tirage de la tombola qui du plus grands au plus petits ont permis la réalisation de notre tournoi international de hockey sur glace pour la catégorie U13. La réussite, le développement, la transmission sont là !

Marc Antoine BEAULIEU et Sylvain HUMEAU et leur équipe U13 ont su faire passer un fameux « je me souviens » et nous nous souviendrons ! Bordeaux est une ville sportive, une ville de Hockey sur Glace et le PEE WEE nous voilà !

Boxers WAOUH WAOUH WAOUH

Retrouvez les photos du tournoi sur la page Facebook des Pee-wee de Bordeaux et sur le site Slap’on Graphie.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *